A la découverte des Pères de l'Eglise...

images
images

Quelques courts textes ou phrases
des Pères ou d'auteurs chrétiens des siècles de l'église
pour la méditation...


Le texte de la semaine

"La solennité qui nous réunit est la dédicace d'une maison de prière. La maison de nos prières, nous y sommes ; la maison de Dieu, c'est nous-mêmes. Si la maison de Dieu, c'est nous-mêmes, nous sommes construits en ce monde, pour être consacrés à la fin du monde. L'édifice, ou plutôt sa construction, se fait dans la peine ; la dédicace se fait dans la joie.

Ce qui se passait, quand s'élevait cet édifice, c'est ce qui se passe maintenant quand se réunissent ceux qui croient au Christ. Lorsque l'on croit, c'est comme lorsque l'on coupe du bois dans la forêt et que l'on taille des pierres dans la montagne ; lorsque les croyants sont catéchisés, baptisés, formés, c'est comme s'ils étaient sciés, ajustés, rabotés par le travail des charpentiers et des bâtisseurs.

Cependant, on ne fait la maison de Dieu que lorsque la charité vient tout assembler. Si ce bois et cette pierre n'étaient pas réunis selon un certain plan, s'ils ne s'entrelaçaient pas de façon pacifique, s'ils ne s'aimaient pas, en quelque sorte, par cet assemblage, personne ne pourrait entrer ici. Enfin, quand tu vois dans un édifice les pierres et le bois bien assemblés, tu entres sans crainte, tu ne redoutes pas qu'il s'écroule.

Le Christ Seigneur, parce qu'il voulait entrer et habiter en nous, disait, comme pour former son édifice : Je vous donne un commandement nouveau, c'est que vous vous aimiez les uns les autres. C'est un commandement, dit-il, que je vous donne. Vous étiez vieux, vous n'étiez pas une maison pour moi, vous étiez gisants, écroulés. Donc, pour sortir de votre ancien état, de votre ruine, aimez-vous les uns les autres.

Que votre charité considère encore ceci : cette maison est édifiée, comme il a été prédit et promis, dans le monde entier. En effet, quand on construisait la maison de Dieu après la captivité, on disait dans un psaume : Chantez au Seigneur un chant nouveau ; chantez au Seigneur, terre entière. On disait alors : un chant nouveau ; le Seigneur a dit : un commandement nouveau. Qu'est-ce qui caractérise le chant nouveau, sinon un amour nouveau ? Chanter est le fait de celui qui aime. Ce qui permet de chanter, c'est la ferveur d'un saint amour.

Ce que nous voyons réalisé ici physiquement avec les murs doit se réaliser spirituellement avec les âmes ; ce que nous regardons ici accompli avec des pierres et du bois, doit s'accomplir dans vos corps, avec la grâce de Dieu.

Rendons grâce avant tout au Seigneur notre Dieu : les dons les meilleurs, les présents merveilleux viennent de lui. Célébrons sa bonté de tout l'élan de notre cœur. Pour que soit construite cette maison de prière, il a éclairé les âmes de ses fidèles, il a éveillé leur ardeur, il leur a procuré de l'aide ; à ceux qui n'étaient pas encore décidés, il a inspiré la décision ; il a secondé les efforts de bonne volonté pour les faire aboutir. Et ainsi Dieu, qui produit chez les siens la volonté et l'achèvement parce qu'il veut notre bien, c'est lui qui a commencé tout cela, et c'est lui qui l'a achevé.

(Sermon de Saint Augustin pour la dédicace d'une église, Sermon 336, 1, 6).

Aelred de Rievaulx, abbé

Ambroise

Anastase du Sinaï

André de Crète

Anonymes

Anselme

Aphraate le Sage persan (IVe siècle)

Apophtegmes des Pères

Athanase

Augustin

Basile de Césarée

Baudouin de Ford

Bède le Vénérable

Benoît de Nursie

Benoît XVI (Pape)

Bernard de Clairvaux

Bonaventure

Cabasilas, Nicolas

Catherine de Sienne

Césaire d'Arles

Clément d'Alexandrie

Clément de Rome

Colomban

Curé d'Ars

Cyprien de Carthage

Cyrille d'Alexandrie

Cyrille de Jérusalem

Dorothée de Gaza

Ephrem de Nisibe

Epiphane

Eucher de Lyon

Eusèbe de Césarée

Fulgence de Ruspe.

François d'Assise

Gaudence de Brescia

Germain de Constantinople

Grégoire le Grand

Grégoire de Nazianze

Grégoire de Nysse

Guerric d'Igny

Guigues II le Chartreux

Guillaume de Saint-Thierry

Hilaire de Poitiers

Hippolyte de Rome

Hugues de Saint-Victor

Ignace d'Antioche

Irénée de Lyon

Isaac le Syrien

Isidore de Péluze

Jean Cassien

Jean Chrysostome

Jean Climaque

Jean Damascène

Jean d'Apamée

Jean de la Croix

Jean Scot Erigène

Léon le Grand

Macaire d'Egypte, abbé

Maxime le Confesseur

Maxime de Turin

Odes de Salomon (Anonyme)

Origène

Philoxène de Mabboug (VIe siècle)

Pierre Chrysologue

Pierre de Blois

Pierre de Cava (XIIe siècle)

Pierre le Vénérable

Romain le Mélode

Syméon le Nouveau Théologien

Teilhard de Chardin, Pierre

Tertullien

Théodore de Mopsueste

Théolepte de Philadelphie

Théophile d'Antioche (2e siècle)

Thérèse d'Avila

Ce site a été réalisé et est remis à jour par Marie-Christine Hazaël-Massieux.