A la découverte des Pères de l'Eglise...

images
images

Quelques courts textes ou phrases
des Pères ou d'auteurs chrétiens des siècles de l'église
pour la méditation...


Le texte de la semaine

"Pour toi, âme fidèle, lorsque ta nature hésite devant les mystères trop profonds de la foi, dis sans crainte, non pour t’opposer, mais avec le désir d’obéir : Comment cela arrivera-t-il ? Que ta question soit une prière, qu’elle soit amour, piété, humble désir. Qu’elle ne scrute pas avec hauteur la majesté divine, mais cherche le salut dans les moyens de salut du Dieu de notre délivrance. Alors l’Ange du grand Conseil te répondra : Lorsque viendra le consolateur que je vous enverrai du Père, il rendra témoignage de moi et vous enseignera toutes choses : toute vérité vous viendra de l’Esprit de vérité. Qui donc connaît les secrets de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, nul ne connaît les secrets de Dieu, sinon l’Esprit de Dieu. Hâte-toi donc de communier à l’Esprit Saint. Il est là dès qu’on l’invoque ; si on l’invoque, c’est qu’il est déjà présent. Appelé, il vient ; il arrive dans l’abondance des bénédictions divines. C’est lui le fleuve impétueux qui réjouit la cité de Dieu. Lors de sa venue, s’il te trouve humble et sans inquiétude, mais tremblant à la parole de Dieu, il reposera sur toi et te révélera ce que Dieu cache aux sages et aux prudents de ce monde. Commenceront à briller pour toi toutes ces vérités que la Sagesse pouvait dire aux disciples alors qu’elle était sur terre, mais qu’ils ne pouvaient porter avant la venue de l’Esprit de vérité qui leur enseignerait toute vérité.
Pour recevoir et apprendre cette vérité, il est vain d’attendre de la bouche d’un homme ce qu’il n’a pu recevoir ni apprendre des lèvres de la Vérité elle-même. Car, selon l’affirmation de cette vérité, Dieu est Esprit ; et, de même que ceux qui l’adorent doivent nécessairement l’adorer en esprit et en vérité, de même ceux qui désirent le connaître ne doivent chercher que dans l’Esprit Saint l’intelligence de la foi et le sens de cette vérité pure et sans mélange. Parmi les ténèbres et l’ignorance de cette vie, il est lui-même pour les pauvres en esprit la lumière qui éclaire, la charité qui attire, la douceur qui saisit, il est l’accès de l’homme auprès de Dieu, l’amour de celui qui aime, la piété de celui qui se livre sans réserve. C’est lui qui, de conviction en conviction, révèle aux croyants la justice de Dieu ; il donne grâce pour grâce, et à la foi qui s’attache à l’écoute de la Parole, il donne en retour la foi illuminée."
(Guillaume de St Thierry, Le miroir de la foi, 6).

Aelred de Rievaulx, abbé

Ambroise

Anastase du Sinaï

André de Crète

Anonymes

Anselme

Aphraate le Sage persan (IVe siècle)

Apophtegmes des Pères

Athanase

Augustin

Basile de Césarée

Baudouin de Ford

Bède le Vénérable

Benoît de Nursie

Benoît XVI (Pape)

Bernard de Clairvaux

Bonaventure

Cabasilas, Nicolas

Catherine de Sienne

Césaire d'Arles

Clément d'Alexandrie

Clément de Rome

Colomban

Curé d'Ars

Cyprien de Carthage

Cyrille d'Alexandrie

Cyrille de Jérusalem

Dorothée de Gaza

Ephrem de Nisibe

Epiphane

Eucher de Lyon

Eusèbe de Césarée

François d'Assise

Gaudence de Brescia

Germain de Constantinople

Grégoire le Grand

Grégoire de Nazianze

Grégoire de Nysse

Guerric d'Igny

Guigues II le Chartreux

Guillaume de Saint-Thierry

Hilaire de Poitiers

Hippolyte de Rome

Hugues de Saint-Victor

Ignace d'Antioche

Irénée de Lyon

Isaac le Syrien

Isidore de Péluze

Jean Cassien

Jean Chrysostome

Jean Climaque

Jean Damascène

Jean d'Apamée

Jean de la Croix

Léon le Grand

Macaire d'Egypte, abbé

Maxime le Confesseur

Maxime de Turin

Odes de Salomon (Anonyme)

Origène

Philoxène de Mabboug (VIe siècle)

Pierre Chrysologue

Pierre de Blois

Pierre de Cava (XIIe siècle)

Pierre le Vénérable

Romain le Mélode

Teilhard de Chardin, Pierre

Tertullien

Théodore de Mopsueste

Théolepte de Philadelphie

Théophile d'Antioche (2e siècle)

Thérèse d'Avila

Ce site a été réalisé et est remis à jour par Marie-Christine Hazaël-Massieux.